Newsletter

, votre souscription a été traitée.

1
Elías Querejeta Zine Eskola, qu'est-ce que c'est ?

Elías Querejeta Zine Eskola est un centre international de pensée, de recherche, de pratique expérimentale et d'innovation pédagogique autour du passé, du présent et de l'avenir du cinéma. Créée et financée par le Conseil Provincial de Gipuzkoa, l'école naît avec un esprit passionné et de renouveau : son objectif ultime n'est pas de former des cadres techniciens selon les modèles de formation classiques ; c'est au contraire de stimuler l'émergence de cinéastes avec un regard intégral sur le cinéma et à même de créer de nouvelles réalités cinématographiques tout en récupérant la réflexion sur le fait et la pensée filmiques.

 

2
Pourquoi EQZE est une école de cinéma différente ?

Il existe de nombreuses écoles de cinéma, mais aucune ne possède la singularité d'EQZE Cette singularité est due à quatre raisons : son origine, sa philosophie du cinéma, son projet pédagogique et son emplacement. L'origine d'Elías Querejeta Zine Eskola est d'une originalité absolue. EQZE prend forme à partir des domaines de connaissance des trois institutions cinématographiques qui, à partir de l'initiative du Conseil Provincial de Gipuzkoa, participent à sa conceptualisation : Basque Cinémathèque, Festival de Cinéma de Saint Sébastien et Tabakalera, Centre international de culture contemporaine. Elle bénéficie ainsi du dynamisme de leur écosystème culturel et professionnel, ce qui facilite le transfert de connaissances et d'expériences de leurs agents. L'école apporte à son tour à ce flux de connexions la pause et la distance de l'étude, la pratique expérimentale et la préfiguration du cinéma futur, outre un centre d'enseignement international. La singularité de son origine et son emplacement, de son idée du cinéma et du projet pédagogique font de ce centre un cas exceptionnel au niveau international, ce qui n'exclue pas le fait que, pour ces mêmes motifs, elle aspire à être un laboratoire esthétique et professionnel du cinéma basque.

 

3
Quelle idée du cinéma est à la base d'EQZE ?

La formation spécialisée a souvent abouti sur un certain type de neutralité dans l'enseignement du cinéma, où seul a semblé importer l'adaptation finale du professionnel aux demandes du marché. À l'extrême opposé, notre école mise sur une idée du cinéma passionnée et indifférenciée de la vie, avec une volonté expérimentale claire et de réactivation sociale. EQZE souhaite partager et développer un point de vue intégral et unitaire du passé, du présent et de l'avenir du cinéma. Nous aimons nous référer à l'EQZE précisément comme l'école des trois temps du cinéma, parce que les trois institutions qui collaborent à son origine ont comme objectif l'étude et le travail, précisément, sur le passé (Cinémathèque), le présent (le Festival) et l'avenir de la création (Tabakalera). Nous imaginons un seul cinéma, sans genre ni qualificatif, mais envisageons par ailleurs de nombreuses manières d'être cinéaste. Parce qu'être cinéaste aujourd'hui ne consiste pas à se limiter à faire des images, c'est également les rendre visibles ; celles qui ont existé, celles qui existent et celles qui existeront.

 

4
Quelle est l'offre pédagogique d'EQZE ?

Les institutions impliquées dans le développement de cette école ne sont pas des institutions pédagogiques mais cinématographiques. C'est pourquoi l'école avec laquelle elles collaborent est également et essentiellement un projet cinématographique : une idée cinématographique qui trouve forme comme projet pédagogique. C'est le motif pour lequel l'EQZE n'a pas d'éventail d'offres de formation, mais un seul projet pédagogique, composé de trois programmes de postgrade : Études de Conservation, Études de Commissariat et Études de Création, trois postgrades ensemble identifient et définissent notre idée du cinéma.

 

5
En quoi consiste la spécialité d’Études de Conservation ?

La spécialité d'Études de Conservation confronte les élèves aux dilemmes (théoriques, techniques, éthiques) que provoque le cinéma en tant que patrimoine matériel et immatériel. Elle aborde tous les aspects en rapport avec l'identification des images et sons sur des supports photochimiques, magnétiques et numériques, mais la spécialité procure par ailleurs les outils pour la gestion des fonds existants et la création de nouvelles collections. Ce cours fournira un accès aux protocoles et procédures de révision, préservation et restauration du matériel, par des outils mécaniques et numériques.

 

6
En quoi consiste la spécialité d’Etudes de Commissariat ?

La spécialité d’Études de Commissariat est de définir le caractère spécifique du travail de conservateur ou commissaire audiovisuel, qui a un avenir prometteur. La spécialité permet d'avoir accès à tout le courant théorique, en partie hérité des arts plastiques, qui fonde le commissariat cinématographique ; elle permet également d'avoir accès aux différentes traditions et écoles de programmation. Outre la culture du critère et du regard singuliers de chaque participant, le cours fournit les outils nécessaires pour développer des projets cinématographiques de la phase de conception à celle d'exécution. La spécialité stimule en outre le travail de recherche, de critique, d'essai et pédagogique du conservateur. Nous comprenons qu'il n'y a pas de travail de conservation sans travail de recherche, aussi rigoureuse et profonde qu'elle puisse être dans le monde pédagogique mais qui dans ce cas est concrétisé par un projet public (une exposition, un catalogue, un programme, un festival...) et non pas par un texte scientifique.

 

7
En quoi consiste la spécialité d’Études de Création ?

La spécialité d’Études de Création est concentrée sur la formation théorique et méthodologique, en plus de l'exploration pratique de toute personne souhaitant réaliser des films et autres projets audiovisuels artistiques. La spécialité concerne ainsi principalement tous les aspects en rapport avec les processus créatifs de conception, d'expérimentation, de gestation et de matérialisation d'une œuvre, et la recherche de voix propre du cinéaste par une formation théorique du cinéma non standardisée.

 

8
Pourquoi parlons-nous d'une pédagogie radicale ?

À EQZE nous comprenons que la prétention de former des cinéastes doit faire l'objet d'une réflexion et d'un questionnement constants. De fait, l'école est elle-même la première matérialisation de cet esprit critique qui la fonde, parce qu'elle est constituée comme un projet pédagogique ouvert et en permanente construction. Nous croyons en une école qui s'aventure dans le complexe et permanent art de la recherche (théorique, émotionnelle, expérimentale, pratique) en commençant par elle-même, comme communauté vivante qui prend peu à peu forme au travers d'une pédagogie radicale et l'implication active de tous ses agents. L'un des principaux éléments du projet pédagogique est la rupture des barrières horizontales et verticales (dans et hors de l'institution cinématographique), de telle sorte que le public s'implique activement par des séances ouvertes au débat de formation et créative de l'école même. EQZE apporte une expérience collective (de la communauté pédagogique mais également sociale) ainsi qu'un voyage individuel, au travers du tracé d'itinéraires individualisés pour les élèves. Une seule école, mais autant d'enseignements que d'élèves. Parce que si chaque personne est différente, pourquoi faire une école égale pour tous ?

 

9
Comment est la méthodologie d'EQZE?

EQZE développe une méthodologie pédagogique qui combine la recherche, le vécu passionné du fait filmique, la pratique expérimentale et la dissolution des catégories verticales, entre le professionnel et l'amateur, et horizontales, entre le cinéma et d'autres disciplines créatives. La formation d'EQZE est basée sur la réflexion, la pratique expérimentale et le travail professionnel, selon une série de cycles ou de modules de cinq semaines qui se referment sur eux-mêmes, en progressant dans l'approfondissement artistique et la recherche personnelle.

 

10
Comment sont les cours ?

Le domaine d'enseignement comprend des matières communes aux trois spécialités, des matières spécifiques pour chaque spécialité, ainsi que des rencontres avec des cinéastes et invités, des cours magistraux, des ateliers, des conférences et des séminaires communs. La programmation de la Cinémathèque, du Festival et Tabakalera est également intégrée et mise en relation avec le calendrier des trois spécialités. L'équipe de professeurs est composée de professionnels du cinéma au prestige reconnu dans les trois domaines de spécialisation et avec un profil international marqué. Participent également à l'enseignement les professionnels de la Cinémathèque, du Festival et Tabakalera parce que nous concevons l'école comme un espace pour la transmission d'expériences quotidiennes dans ces institutions. La plus grande partie de l'enseignement est concentrée au premier semestre du cours, avec un total de 500 heures de cours au moins.

 

11
Les élèves réalisent-ils des stages professionnels a la Cinémathèque, au Festival et à Tabakalera ?

Oui, d'une manière permanente et organisée avec l'enseignement tout au long de l'année. Qu'EQZE occupe le même bâtiment la Cinémathèque, le Festival et Tabakalera nous permet d'avoir cette souplesse et ce contact permanent. Le domaine professionnel (ou passages) réunit les stages qui seront réalisés dans les trois spécialités. Étant donné que la formation professionnelle se déroulera dans le bâtiment de l'école, nous souhaitons que sa réalisation se fasse en parallèle au développement de l'enseignement et absolument flexible. Les rapports entre l'institution d'enseignement et les institutions professionnelles sont ainsi fluides et transparents, en connexion permanente. Les élèves réaliseront au moins 100 heures de stage ou formation professionnelle.

 

12
En quoi consiste le projet personnel ou Hypothèse?

S'il fallait définir d'une manière EQZE du point de vue de sa singularité pédagogique, ce serait comme une école de projets : une école qui projette les idées d'avenir de ses élèves. Le projet personnel qui articule le cours est la concrétisation la plus finie de cette projection personnelle et cinématographique de chaque élève vers l'avenir. Le domaine de projet ou hypothèse abrite le développement des projets que doivent réaliser tous les élèves, indépendamment de leur spécialité, et qu'ils devront défendre en public et face à un tribunal spécialisé à la fin du cours. Tous les projets seront suivis par un tuteur, selon la spécialité, les besoins et les affinités de ceux qui participent à la formation.

 

13
Quand commence l'année scolaire 2018-2019 ?

La prochaine année scolaire commencera en septembre 2018, et coïncidera avec le  Festival de Cinéma de Saint Sébastien

 

14
Combien de temps dure le cours ?

Le cours dure 56 semaines d'activité pédagogique et de présence. Entre le début du festival et la mi-juin, les cours sont orientés vers la partie pédagogique, le développement du projet personnel et les stages professionnels. L’activité d’été est surtout concentrée sur les stages professionnels et les ateliers d’auteur, pour les étudiants de Création. À cette durée il faut ajouter le délai de réalisation et présentation des projets personnels en décembre de cette même année, une période pour finir le projet sans être présent à l’école.

 

15
Comment est organisé l’année scolaire ?

La partie enseignement est divisée en six module. Ils sont tous unitaires et ont leur propre cohérence pédagogique, de telle sorte que toutes les activités de cette période tournent autour d’un sujet central dans chaque spécialité. Entre deux modules est programmée une semaine sans cours ni présence à l’école, destinée au travail personnel et aux stages professionnels. L’enseignement comprend des matières communes aux trois spécialités, des matières spécifiques pour chaque spécialité, ainsi que des rencontres, des conférences et des séminaires communs. Le nombre d’heures de présence à l’école est de 500. Les élèves réaliseront pendant le cours un minimum de 100 heures de stages professionnels à la Cinémathèque, le Festival et Tabakalera et un projet final qui sera suivi par un tuteur. Les projets des trois programmes font l’objet d’une présentation publique et seront évalués aux environs du mois de décembre.

 

16
Combien coûte l’inscription ?

L'inscription dans le Course 2018-2019 est 3 500 euros 

 

17
Quel est le profil des élèves ?

Elías Querejeta Zine Eskola est conçue comme un centre de postgrade avec une très forte spécialisation professionnelle. C'est le lieu parfait pour tous ceux qui souhaitent faire une exploration personnelle et intellectuelle autour du cinéma et explorer de nouveaux métiers. Le plan pédagogique de l'école est conçu pour des élèves qui ont déjà réalisé une formation universitaire supérieure (lettres, communication et beaux-arts, mais, par exemple également chimie ou documentation dans le cas de la spécialité d'Études de Conservation), sont passé par une école de cinéma ou des candidats qui, sans réunir les conditions citées, possèdent une expérience cinématographique prouvée. Notamment dans la spécialité d'Études de Création, le profil est celui d'étudiants qui souhaitent travailler et développer leur premier projet professionnel dans un contexte de grande exigence. Dans le cas des autres spécialités, les exigences de formation préalable des élèves sont équivalentes et nous exigerons également la présentation de l'un ou de plusieurs projets personnels.

 

18
Quel est le profil des professeurs ?

L'équipe de professeurs est composée de professionnels du cinéma au prestige reconnu dans les trois domaines de spécialisation et avec un profil international marqué. Participent également à l'enseignement les professionnels de la Cinémathèque, du Festival et TBK parce que nous concevons l'école comme un espace pour la transmission d'expériences quotidiennes dans ces institutions.

 

19
Le diplôme d'EQZE a-t-il une validité officielle ?

Non. Pour faire un jeu de mot, nous pourrions dire que cette école ne fournit pas de diplômes académiques, elle crée des titres cinématographiques. La Cinémathèque, le Festival et Tabakalera ne sont pas des institutions pédagogiques, mais cinématographiques. C'est pourquoi l'école n'est pas à proprement parler un projet à vocation strictement pédagogique, mais plutôt une action cinématographique qui prend forme d'une école : une forme de passage entre la formation et la vie professionnelle.

 

20
Puis-je m'inscrire à plus d'une spécialité ?

Non, mais l'école est pensée pour que chaque personne puisse tracer son propre parcours ; c'est-à-dire pour que chacun puisse choisir en plus des matières propres à sa spécialité, un certain nombre de crédits d'autres spécialités. Dans ce sens, chaque personne inscrite à EQZE peut définir un itinéraire personnel et exclusif.

 

21
Le nombre de places est-il limité ?

Oui, le nombre de places est limité (15 personnes pour chaque spécialité) et peut varier d'une année à l'autre. Le choix se fait par un processus de sélection.

 

22
Comment puis-jcontacter EQZE?

En cas de questions vous pouvez appeler au (+34) 943 545 005 ou adresser à la suivant e-mail info@zine-eskola.eus.

 

Telecharger faq